Définition :

L’Agent de Fabrication de Produits Industriels exerce son activité sur des systèmes de production dans des secteurs industriels variés.

Polyvalent, il fait partie d’une équipe au sein de laquelle :

  • il conduit les moyens de production,
  • il contrôle tout au long du process la qualité de sa production.

La finalité de l’emploi est la réalisation, au sein d’une équipe autonome de fabrication, de l’ensemble des actions concourant à l’obtention d’une production conforme en qualité, quantité, coûts et délais dans le respect des normes d’hygiène et de sécurité définies par l’entreprise.

L’Agent de Fabrication de Produits Industriels peut être amené, dans certains cas et sous la responsabilité du service Qualité, à retoucher les produits non conformes sur et hors ligne de production.

Les horaires peuvent être en équipe et parfois en travail de week-end.

L’exécution des tâches s’effectue généralement debout ou assis/debout et nécessite, selon les secteurs, le port d’équipements de sécurité ou de propreté. Il est amené à déplacer des charges, quelquefois lourdes, avec des moyens de manutention (palan, manipulateur, …).

L’activité oblige à une vigilance permanente, à une réactivité immédiate à l’événement et à une adaptabilité rapide à changer de poste de travail.

Il doit avoir un esprit d’équipe.

L’Agent de Fabrication de Produits Industriels utilise, de plus en plus, des terminaux d’ordinateur en atelier pour saisir les résultats de production (rebuts, arrêts, …). Il doit maîtriser l’utilisation d’un clavier.

En règle générale, le travail effectué par l’Agent de Fabrication en Produits Industriels n’est plus réellement salissant. Les machines sont équipées de carénages performants qui permettent de maintenir l’environnement des machines propre et garantir la sécurité.

Lire et comprendre le français usuel.
Connaître les 4 opérations arithmétiques.

En cas de prérequis insuffisants, une Préparatoire Générale de 3 ou 6 mois est nécessaire. Elle doit être notifiée par la M. D. P. H.

Bonne dextérité manuelle, capacité au travail posté.
Nota : la capacité d’assimiler quelques notions abstraites en calcul, en géométrie et en lecture de plans, permet une initiation au réglage de l’outillage nécessaire à l’usinage ou à l’assemblage de pièces selon un plan.

Périodes d’enseignement théorique en alternance avec des périodes de travaux industriels en atelier de production.

  • Mécanique générale : réalisation de pièces avec cours théoriques appliqués (technologie, calcul, géométrie, dessin, hygiène et sécurité).
  • Travaux industriels : applications en atelier de production par la fabrication de pièces industrielles et autocontrôle à l’aide de calibres, d’instruments de mesure et d’appareils de contrôle simples.

En outre, cette formation, compte tenu de la pédagogie personnalisée mise en oeuvre et des outils utilisés, est particulièrement adaptée à l’évaluation du niveau de compétence dans les métiers de la mécanique.
Possibilité d’accès à une formation diplômante de niveau V, si un potentiel est détecté, avec accord de la M. D. P. H.

Outils manuels et pneumatiques, tour parallèle, tour de production à commande numérique, fraiseuse universelle, perceuse à colonne, centre d’usinage à commande numérique, calibre, pied à coulisse, micromètre, comparateur, projecteur de profils, …

Micro-ordinateur pour Enseignement Assisté par Ordinateur (EAO) et saisie de résultats de production.

  • Tests des connaissances à l’entrée.
  • Apports théoriques et exercices.
  • Travaux pratiques et mises en situation de production.
  • Jeux de rôles.
  • Vidéos sur l’usinage.
  • Appareils de contrôles et de mesures.
  • Évaluations formatives régulières pour mesurer les acquis et ajuster les contenus ainsi que le déroulement en fonction des résultats.
  • Appréciations intermédiaires et finales.
  • Guidance de l’équipe pédagogique.